Comment photographier votre chien en mouvement?


Si vous êtes tombé sur cet article, c’est sans conteste que vous savez déjà qu’il peut être très compliqué de photographier un animal de compagnie, d’autant plus, si votre petite boule de poils est particulièrement infatigable et énergique !

Dans cet article, nous allons tout d’abord voir les éléments à prendre en compte pour photographier votre compagnon à quatre pattes qu’il soit à l’arrêt ou en mouvement.

Par la suite, nous insisterons sur les réglages optimaux pour un animal en mouvement voire en pleine course.

Quoiqu’il en soit, la photographie animalière est un art de la patience alors apprêtez-vous à recommencer plusieurs fois les manipulations avant de voir apparaître le cliché parfait sur votre écran !

  1. Evacuez l’excédent d’énergie.

Si vous souhaitez prendre une photo de votre chien au repos, il est primordial de passer du temps avec lui auparavant. N’essayez même pas de lui demander d’être patient si vous n’avez pas pu l’être vous-même au paravent.

Pour fatiguer votre chien, tous les moyens sont bons : Promenez-le ou partez pour une petite course à pied afin de l’essouffler un peu. Jouez éventuellement avec lui au ballon ou avec son jouet préféré. L’idée ici est d’amoindrir son ennui de base afin que votre sujet ne se voit pas distrait par la moindre mouche qui vole par la suite (oui, je sais… Pas sûr que ça marche des masses mais au moins vous aurez essayé, ça ne peut pas être pire dans tous les cas !).

  1. Préparez-vous au mieux.

Vous le savez aussi bien que moi, difficile de prévoir l’état d’esprit imprévisible de votre chien, les distractions, les rencontres, pour une séance parfaite sans aucune distraction.

Cependant, tentez de prévoir l’atmosphère idéal pour accueillir votre séance photo dans les meilleures conditions :

  • Choisissez un lieu que votre chien apprécie particulièrement, où il se sent heureux et libre. Un endroit qu’il connait bien et qui amoindrira les surprises. Le bonheur et le bien-être de votre compagnon se lira bien évidemment sur son visage et dans son expression corporelle.
  • Dans ce lieu, analysez la lumière : Les lumières naturelles les plus belles apparaissent à l’aube ou au crépuscule. Si vous faites votre séance en plein journée, misez sur un temps nuageux avec une lumière plus douce et moins d’ombres disgracieuses. Si vous photographier en intérieur, tentez de vous situer devant une fenêtre ou une source de lumière assez importante en général. Sachez que la lumière naturelle est idéale lorsque bien maitrisée.
  • Restez attentif aux avant-plan et arrière-plan (trop souvent oubliés) et ne restez pas focalisé que sur votre animal. Composé avec le fond derrière votre sujet afin de faire ressortir celui-ci davantage grâce au contraste des couleurs. Evitez les éléments disgracieux (poteaux, …) qui pourraient se glisser dans votre image.
  • N’hésitez pas à faire plusieurs essais afin de trouver les réglages optimaux en fonction du contexte présent. En général, je vous conseillerais de prévoir des paramètres identiques à ceux que vous auriez définis pour de la photographie de portrait (pour un sujet fixe j’entends bien). Cela se corse un peu lors d’une prise de vue d’un sujet en mouvement (nous y reviendrons plus loin).

  1. Limitez les distractions.

Vous connaissez votre chien mieux que personne d’autres. A vous de voir donc, si vous souhaitez prévoir une friandise afin d’attirer l’attention et le regard de votre compagnon ! Mais attention, la friandise peut aussi être un vecteur d’excitation qui risquera de donner l’effet inverse de celui souhaité dans un premier temps.

Peut-être serait-il préférable d’attirer l’attention de votre audience avec un jouet afin d’établir le contact visuel. Vous pourrez ainsi profiter de sa petite inclinaison de tête si craquante !

Dans tous les cas, soyez plus que prêt à chaque instant. N’hésitez pas à prendre des photos en rafale pour être sûr que l’une d’entre elles soit parfaitement nette. La pose idéale ne tient jamais longtemps avec ces petit être imprévisibles.

  1. Attention au point du vue.

Que ce soit pour votre animal de compagnie ou n’importe quel être vivant, le point de vue au niveau des yeux est toujours bien vu.

Pensez à vous mettre au niveau de votre sujet afin d’avoir un point de vue neutre sur celui-ci. Cela nous permettra d’entrer dans son monde et de nous mettre en « empathie » avec ce dernier.

N’hésitez pas non plus à vous mettre au raz du sol pour un point de vue légèrement en contreplongée. Vous pourriez ainsi voir apparaître le ciel derrière votre cabot et cela permettra de le détacher d’autant plus de ce fond original.

  1. Attention aux réglages.

Pour un animal statique :

  • Un ISO minimal (100) puisque vous êtes en extérieur. Cela permettra de garder la meilleure qualité possible dans votre image.
  • Un diaphragme relativement ouvert pour profiter d’une courte profondeur de champ puisque votre sujet est relativement fixe.
  • Adaptez votre vitesse pour une exposition parfaite. Lorsque vous photographier en pleine nature, je pourrais même vous conseiller d’exposer à +1 (un diaph’ plus haut) pour avoir une lumière et des couleurs plus pétantes.

Pour un animal en mouvement :

  • Un ISO minimal au possible (à adapter en fonction de la vitesse et du diaph).
  • Un diaph légèrement plus fermé mais pas trop pour profiter d’une courte profondeur de champ sans avoir peur que votre sujet se voit trop vite flou.
  • Une vitesse relativement élevée (tentez avec 1/400 sec dans un premier temps) et adapter si du flou apparaît toujours dans votre image

Petit conseil encore, si votre sujet bouge constamment, pensez à passer votre mode de mise au point en « continu » et choisissez une zone de mise au point un peu plus large afin de mettre toutes les chances de votre coté pour que la mise au point soit faite parfaitement sur les yeux de votre chien.

  1. Si votre chien est blanc ou noir ?

Si votre animal est blanc ou noir, vous aurez sans doute plus de mal à trouver l’exposition parfaite afin que le contraste du poil ne se voit pas complètement effacé en essayant de bien exposer le reste de l’image.

Pour un animal à poils sombres ou clairs, privilégiez une fois de plus une lumière plus douce (météo nuageuse) pour que les ombres soient moins marquées.

Shootez en RAW afin de pouvoir rehausser ou diminuer les noirs et les blancs. Vous pourrez ainsi retrouver de l’informations dans le poil de votre animal.

En règle générale, essayez de composer avec un arrière-plan qui ne soit trop contrasté avec le poil de votre chien pour que l’ensemble de votre photo soit relativement bien exposé.

Vous pouvez aussi télécharger gratuitement mon syllabus ainsi d’un plan d’action sur 30 jours pour vous libérer au plus vite de la technique en photographie !

Mon matériel :

            

Sachez par ailleurs que j’ai décidé il y a peu de créer une chaîne sur laquelle j’explique en détails et chaque semaine, comment obtenir un beau rendu dans un style de photo différent à chaque fois!

Vous pouvez cliquer sur le lien juste en dessous afin de voir la vidéo que j’ai concoctée rien que pour vous!

A très vite pour de nouvelles aventures!

admin8650

About admin8650