0

10 astuces pour des photos macros exceptionnelles !

La macrophotographie, si vous ne saviez pas encore, est une branche de la photographie qui permet de capturer un sujet très petit afin de le faire apparaître dans les moindres détails sur votre cliché.

C’est une branche unique et captivante de la photographie qui demande beaucoup de concentration et de patience.

Ce style de photographie vous permet d’être très créatif mais aussi relativement abstrait, en grossissant toujours plus un élément que l’œil humain n’a pas l’habitude de voir à cette échelle.

La macrophotographie est amusante, elle demande un minimum de matériel adapté, malheureusement.

Dans cet article nous allons voir ensemble quelques astuces et conseils qui vous permettront de faire passer vos macrophotographies à un autre niveau.

1 : Choisissez le bon objectif

Certains appareils photo offrent la possibilité d’un mode macro intégré.

Celui-ci ne permet pas un grossissement supérieur à un pour un (1:1) : En d’autres termes, votre sujet apparaîtra à taille égale (réelle) par rapport à la taille de votre capteur.

Pour un image macro de haute qualité, rien de tel qu’un véritable objectif macro, même si les bagues macros restent une belle alternative, beaucoup moins chère évidemment.

Nous ne sommes pas ici pour parler des différentes marques ou pour les confondre. Cela étant, gardez à l’esprit que ces objectifs peuvent coûter cher mais le prix en vaut la chandelle pour produire des photos macros avec une définition optimale.

Conseil pour les pros :

Si vous souhaitez faire des photos d’éléments plats (par exemple : une pièce de monnaie, un timbre…) il faudra penser à acheter un objectif macro à “champ plein”, ce qui permet de ne pas avoir de flou au niveau des bords.

2 : Choisir son sujet

Si vous débutez, vous allez avoir tendance à vouloir photographier tout et n’importe quoi.

Cependant certains sujets en macro sont beaucoup plus attrayants que d’autres.

Certains sujets suppriment complètement le contexte, car ils ne permettent pas une lecture optimale de l’arrière-plan.

Il est difficile d’apprécier une image macro lorsque le sujet est méconnaissable (même s’i