Comment faire de belles photos immobilières ?

La photographie immobilière est un excellent moyen de se faire un complément de revenu voire même, de gagner intégralement et très bien sa vie !

Cependant, ce style de photographie n’est pas aussi facile qu’il ça n’y paraît.

Il ne suffit pas d’arriver sur place et de prendre des photos à hauteur d’homme avec n’importe quelle lumière et n’importe quel matériel, vous en conviendrez !

 

Pour être le plus vendeur possible, le bien devra apparaître sous son meilleur jour, comme si les acheteurs voulaient y passer leurs vacances.

La photo permettra d’illuminer les pièces et de les agrandir sans pour autant tromper littéralement les futurs intéressés. Le but n’étant pas qu’ils soient déçus en découvrant le bien sur place.

 

Vous trouverez le meilleur moyen pour susciter l’intérêt des acheteurs tout en retransmettant honnêtement la réalité du bâtiment.

 

Nous allons voir ensemble plusieurs astuces afin de donner envie aux spectateurs de cliquer sur la première photo de votre annonce et donc, de s’intéresser au bien en question !

 

1 : Ouvrez les volets et fenêtres ! Permettez un maximum à la lumière naturelle de rentrer dans le bâtiment.

Pour autant, n’hésitez pas à allumer encore la lumière à l’intérieur, voire même à utiliser votre flash. L’acheteur aime l’idée de se rendre dans un lieu accueillant et lumineux, cela doit se voir directement dans les photos.

2 : Prenez davantage de photos des grandes pièces principales comme la cuisine et la chambre parentale. Les acheteurs misent beaucoup sur ces lieux de vie importants.

3 : La première photo que va voir l’acheteur doit directement lui taper dans l’œil ! Ce sera probablement une photo d’ensemble du bâtiment. Pour cela, attendez le crépuscule après la « Golden Hour » et allumez toutes les lumières dans le bâtiment.

Vous aurez ainsi une photo originale avec un mélange très esthétique de lumières artificielles à l’intérieur et de lumière bleutée naturelle à l’extérieur.

Pensez à faire tout le tour de la maison pour présenter à l’acheteur la plus belle façade (en général, celle qui donne sur la rue). Il pourrait cependant être très intéressant de voir une autre façade en photo. Si la maison est grande, ne présentez pas cette dernière dans la largeur.

4 : Les lignes de votre bâtiment (que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur) doivent être parfaitement verticales. Cela vous demandera en général de travailler avec un point de vue plus bas que la hauteur d’homme. Le plus souvent un point de vue « assis » est idéal.

Pour la cuisine, utilisez la hauteur du plan de travail.

Pour l’extérieur à l’inverse, essayez d’être le plus haut possible pour profiter de la profondeur.

5 : Rendez le lieu parfaitement propre clair et lisible.

Si besoin, prenez quelqu’un avec vous afin de ranger le lieu. Tous les éléments personnels des vendeurs et tous les éléments disgracieux (comme les poubelles) doivent disparaitre !

Abaissez la planche des toilettes, cachez la drogue, les armes et les jouets pour adultes 😛

Pensez à passer un petit coup de serpillière (torchon, serviette… Appelez cela comme vous voulez) sur les surfaces, car sous certains angles, des traces disgracieuses pourraient apparaître. Vous risquez de vous en apercevoir au moment de la postproduction.

Pensez par ailleurs à passer un petit coup de balai à l’intérieur et l’extérieur (dans les allées par exemple).

6 : Travaillez en mode « bracketing ». Cela signifie de faire plusieurs photos identiques avec des expositions différentes pour de les fusionner en postproduction.  Cela vous permettra d’avoir autant les extérieurs que les intérieurs bien exposés.

Votre appareil propose certainement un mot « bracketing » automatique qui permettra de faire une photo à la juste exposition, une à -1 et une à +1.

7 : Utilisez un grand-angle voire même un très grand-angle, mais pas un fish-eye. Les fish-eyes risquent de courber vos lignes ce qui n’est pas idéal.

Pour autant, le fait de travailler avec un grand-angle permettra de voir un maximum de détails et d’agrandir la pièce (principalement en intérieur).

 

8 : Utilisez un trépied afin de pouvoir fermer votre diaphragme à F8 ou F11, tout en profitant d’une bonne exposition.

Vous n’aurez ainsi plus de problème avec la vitesse, choisissez l’ISO minimum dans l’idéal.

Il est important que l’acheteur puisse voir tous les détails présents, tant en avant-plan qu’en arrière-plan.

Conclusion

 

Évidemment si nous vous n’êtes pas encore professionnel ou expert, cela vous demandera plus de temps. Surtout, soyez patient et essayez d’avoir le parfait cliché pour chacune des pièces.

 

Le mot-clé est CLARTÉ (luminosité + propreté).

 

Inspirez-vous de certains sites comme : « Booking » ou « AirBnb » et regardez les plus belles photos d’hôtels et de maisons à louer pour les vacances. Tentez de redonner leurs ambiances dans vos photos.

Vous souhaitez vous perfectionner davantage en photographie ? Découvrez mon livre « Se libérer de la technique en photographie », disponible sur Amazon > Cliquez ici !

 

Sachez par ailleurs que j’ai décidé il y a peu de créer une chaîne sur laquelle j’explique en détails et chaque semaine, comment obtenir un beau rendu dans un style de photo différent à chaque fois!

Vous pouvez cliquer sur le lien juste en dessous afin de voir la vidéo que j’ai concoctée rien que pour vous!

A très vite pour de nouvelles aventures!

admin8650

About admin8650