L’Angle de champ, c’est quoi?

 

Bonjour à tous et bienvenu sur ce nouvel article!

Comme vous avez pu le voir dans le titre, aujourd’hui nous allons nous intéresser à l’angle de champ qui représente simplement le champ de « vision » (appelons-le ainsi) qui pourra être capté par votre objectif.

J’imagine que vous n’avez pas attendu cet article pour remarquer que lorsque vous utilisez une courte focale (<50mm), le champ de vision capté par votre optique est bien plus large que celui couvert lorsque vous utilisez une longue focale (>50mm)?

Et bien on peut dire que vous connaissez déjà les bases de l’angle de champ.

3 types de focales :

Il existe en réalité 3 styles d’objectifs définis par leur focale :

  • Une optique avec une focale de 50mm est dite « focale normale » ou « facale standard » ou encore « focale neutre ».

Elle correspond à l’angle perçu par l’œil humain.

Attention tout de même, cela est vrai uniquement si votre boitier est pourvu d’un capteur plein format (24 x 36, full frame).

En effet, si votre capteur plein format rend un certain angle de champ avec le 50mm,

voici ce que captera un capteur plus petit du style APS-C.

Le rendu est le même que si nous avions zoomé dans l’image et en définitif, utilisé une focale plus longue. L’angle de champ est finalement plus petit.

On considère que le ratio entre un objectif prévu pour le plein format et un capteur APS-C est de 1,6x.

Ce qui signifie que vous devrez multiplier votre 50mm par 1,6 pour avoir une idée réelle de la focale utilisée. Le 50mm équivaudra donc à un 80mm sur APS-C.

Inutile de préciser qu’il existe bien d’autres formats de capteur encore et que le ratio sera à chaque fois différent. Renseignez-vous donc bien sur le capteur que vous possédez.

Revenons à nos moutons.

  • Une optique avec une focale inférieure à 50mm sera appelée « grand angle » car par définition, ces objectifs capteront un large champ de vision.
  • Les objectifs dont la focale dépasse 50mm seront quant à eux appelés « téléobjectifs ».

Jusqu’ici, rien de bien compliqué.

2 types d’objectifs :

Petite précision encore, votre objectif peut soit être :

  • à focale fixe. Par exemple, le 35mm, le 50mm, le 85mm sont des objectifs à focale fixe (sont définis par une seule focale chacun).
  • à focale variable (zoom). Par exemple, le 18-55mm, le 18-105mm, le 70-200mm sont des objectifs à focale variable (sont définis par une plage de focales).

Si les zooms ont l’avantage certain de pouvoir modifier leur focale et donc leur angle de champ perçu face aux objectifs à focale fixe, ils sont aussi plus lourds, moins lumineux et souvent de moins bon piqué (résolution) que leur concurrentes.

A vous donc de faire le bon choix en fonction de vos besoins.

Angle de champ perçu en fonction des différentes focales :

Voici donc à présent l’angle de champ qui sera capté par focale en fonction de cette dernière :

Je ne pourrai malheureusement pas vous montrer le rendu des focales inférieures à 35mm car je ne possède pas à l’heure actuelle de telles optiques.

De plus, les  rendus que vous verrez apparaître ici sont des simulations établies à partir de la photo d’origine prise au 35mm. Ce qui signifie que j’ai effectué un zoom numérique dans l’image d’origine, qui implique un manque de résolution certain qui n’existerait pas si vous utilisiez à chaque fois les objectifs que je définis plus loin. L’idée est uniquement de vous faire rendre compte de l’angle de champ capté pour les différentes focales.

Il est bon de savoir aussi qu’en dessous du 24mm, vous risquez de voir apparaître une certaine distorsion dans l’image (due au fait qu’un tel angle de champ ne peut en réalité pas être représenté en 2 dimensions). les objectifs fish-eyes par exemple sont tout simplement des optiques à très petite focale.

Ainsi donc, un 35mm captera un angle avoisinant les 64°.

Un 50mm rendra un angle de 47° (notre vision périphérique nous permet de voir au-delà mais on parle bien ici de l’angle de conscient).

Avec un 80mm, nous capterons un angle de 30°.

100mm = 24°.

180mm = 13,5°.

300mm = 8°.

400mm = 6°.

600mm = 4°.

Evidemment, si vous passez votre 600mm sur un capteur APS-C, celui-ci vaudra pratiquement 1000mm (600 x 1,6).

Un capteur plus petit peut donc s’avérer intéressant dans certaines circonstances et en fonction du types de photos que vous prenez (exemple : photographie animalière).

Pour de la photo de paysage par contre, on privilégiera un capteur plus grand pour bénéficier du plus grand angle de champ possible!

J’espère sincèrement que cet article aura plus vous aider à comprendre un peu mieux le principe de l’Angle de Champ ! Si c’est le cas, je vous invite à me le faire savoir en me laissant un petit commentaire ou en allant voir mes autres articles!

 

Sachez par ailleurs que j’ai décidé il y a peu de créer une chaîne sur laquelle j’explique en détails et chaque semaine, comment obtenir un beau rendu dans un style de photo différent à chaque fois!

Cette semaine, c’était justement l’angle de champ qui était à l’honneur alors si cela vous intéresse, vous pouvez cliquer sur le lien juste en dessous afin de voir la vidéo que j’ai concoctée rien que pour vous!

A très vite pour de nouvelles aventures!

admin8650

About admin8650

Leave a Reply